blasonV2

Définition :

Ecartelé en sautoir d’azur et de gueules, à la fleur de lys d’argent d’où naissent deux palmes de sinople au chef, à deux barbeaux adossés d’or en flanc, et à la clef d’or en pointe.

Explication :

La fleur de lys rappelle que Fèves appartenait à l’origine à l’abbaye de Saint Vincent ; les barbeaux indiquent que le village relevait de la mairie de Norroy le Veneur, du duché de Bar, enfin la clef de Saint Pierre évoque l’ancien prieuré de Fèves, dépendant de l’abbaye de Saint-Pierremont. Une petite partie du territoire de la localité appartenait à Saint Pierre de Liège, fut cédée à Saint Varin à Verdun puis à Saint Vincent. C’est l’origine du ban Saint Vincent.

Origine :

Fèves, de ses racines, est selon toute probabilité d’origine romaine, racines romaines Fabros ou Favia, issu peut être du latin Faber désignant le forgeron ou l’orfèvre, s’est appelé successivement Feivres, Feyvres, Febvre, Fève, Fabres en 1127, est une belle localité autrefois vigneronne demeurée accrochée aux Côtes de Moselle et dominant le sillon messin.

Nom des habitants :

Les Févottes et Févots.